Check’nDo dans Le Monde Informatique

Le Monde Informatique : nous remercions Maryse Gros, journaliste, pour son interview et la restitution exacte de nos propos.

Pour lire l’article complet, cliquer ici

Check’nDo aide les métiers à analyser leurs données

A partir de la méthode d’analyse qu’elle a développée, Check’nDo élabore en quelques jours des tableaux de bord automatisés (construit sur le logiciel de visualisation Tableau) pour mettre le pilotage de performance entre les mains des équipes opérationnelles, dans les domaines de la supply chain, de la finance, des achats ou du support client.

Issus du contrôle de gestion et des projets lean, les co-fondateurs de Check’nDo ont développé une méthode d’analyse qui s’adresse aux équipes opérationnelles et se met en place en une à deux semaines à partir des données des entreprises, PME ou grands comptes. Leur intervention se concrétise par une application décisionnelle, directement utilisable, qu’ils créent sur Tableau Software. « Nous travaillons sur trois thèmes : la croissance du chiffre d’affaires, la réduction du besoin en fonds de roulement et les coûts », expose Michel Baldellon, directeur de la structure qu’il a créée en 2012 avec Anne Vinagre, présidente. Après un premier modèle développé sur la Supply Chain, Check’nDo a étendu son champ d’action à d’autres domaines nécessitant du pilotage de performance, comme la finance, le commercial, les achats ou le service client, par exemple pour rationaliser un portefeuille de fournisseurs, réduire des stocks ou le nombre d’appels au support.

AdTech Ad

« Nous avons démocratisé l’accès au diagnostic », estime Anne Vinagre. « Nous nous sommes rendu compte que nos clients avaient beaucoup de données mais qu’ils finissaient les derniers mètres sous Excel », relate-t-elle. Après avoir quantifié les enjeux (1ère journée) puis extrait les données de l’ERP ou du système de gestion d’entrepôt (WMS) pour établir les indicateurs clés (2ème journée), Check’nDo anime des ateliers avec les équipes métiers. « Nous utilisons l’agilité des outils BI pour animer ces sessions et dérouler la logique opérationnelle », indique sa présidente. « A la fin de la journée, on sait quelles sont les transactions à mettre en place. Nous avons des résultats très concrets en quelques jours », assure-t-elle. Pour rationaliser un parc fournisseurs, par exemple, en s’appuyant sur différentes méthodes (Pareto, notamment) l’outil permet d’analyser les achats, les performances de fiabilité sur les livraisons, la capacité des fournisseurs à accompagner l’entreprise, etc. Sur la 4ème journée, l’équipe opérationnelle de l’entreprise peut présenter son plan d’action à sa direction à partir du tableau de bord automatisé qui a été construit.

Source : http://www.lemondeinformatique.fr/ du 30/12/2016

 

 

 

Contactez-nous